Depositphotos 228245054 S

Sucre élevé (hyperglycémie) – symptômes, causes, traitement. Comment réguler la glycémie ?

L’hyperglycémie est un état dans lequel trop de glucose circule dans le sang, ce qui entraîne une détérioration du fonctionnement de l’organisme. La cause la plus fréquente de l’hyperglycémie est une perturbation progressive du métabolisme des glucides dans l’organisme, résultant principalement d’une mauvaise alimentation et du surpoids ou de l’obésité qui lui est associé. Une concentration trop élevée de sucre dans le sang, surtout lorsqu’elle apparaît de plus en plus fréquemment, est un phénomène dangereux. Elle se traduit par un certain nombre de maladies, au premier rang desquelles le diabète. L’hyperglycémie sévère peut menacer notre vie et notre santé. Cependant, un taux de sucre élevé est un état qui, dans de nombreux cas, peut être inversé, même en cas de diabète diagnostiqué. Comment réduire le sucre ? Comment faire baisser la glycémie et retrouver un sentiment de bien-être ?

L’hyperglycémie – qu’est-ce que c’est et pourquoi se produit-elle ?

Untaux de sucre trop élevé dans le sang (également appelé hyperglycémie ou surdiagnostic) est une condition dans laquelle la concentration de glucose dans notre sang est supérieure à la normale. Plus le taux de sucre est élevé, plus le corps fonctionne mal et plus les symptômes sont graves.

L’hyperglycémie est principalement due à une mauvaise alimentation et à un mode de vie malsain, mais elle peut également être liée à des fluctuations hormonales, à des troubles métaboliques ou à des conditions inflammatoires dans l’organisme. Elle peut également être le résultat de certaines maladies ou de la prise de certains médicaments.

Trop de sucre – un problème qui ne doit pas être sous-estimé

Comme nous l’avons déjà mentionné, l’hyperglycémie est le plus souvent causée par une mauvaise alimentation dominée par les glucides à forte teneur en glucides.Comme nous l’avons déjà mentionné, l’augmentation de la glycémie est le plus souvent due à une alimentation inadaptée, dominée par les glucides à indice glycémique élevé, les aliments gras et ultra-transformés, tout en étant insuffisante en fibres.

Les troubles diabétiques se développent généralement de manière progressive. Après un repas riche en sucres simples, on se sent soudain somnolent et fatigué, puis il y a une augmentation de la succion gastrique et une forte envie de manger quelque chose (de préférence sucré). Avec le temps, ces incidents deviennent plus fréquents, le problème de la prise de poids facile et rapide apparaît, le taux de sucre dans le sang fluctue plus fréquemment et plus violemment.

Afin de normaliser le taux de glucose dans le sang, l’organisme commence à sécréter de plus en plus d’insuline (cette hormone est chargée d’apporter le glucose aux cellules, ce qui a pour effet de faire baisser le taux de sucre dans le sang). Cependant, les cellules deviennent de plus en plus résistantes à l’action de l’insuline, et la glycémie reste élevée et il devient de plus en plus difficile de la faire baisser. C’est ainsi que se développe une résistance à l’insuline, qui se transforme en pré-diabète, qui se transforme ensuite en diabète de type 2.

Si l’excès de sucre est un problème qui nous préoccupe, il vaut la peine de commencer à le combattre dès maintenant. Plus tôt vous modifiez votre régime alimentaire et réduisez votre poids, plus vous avez de chances d’éviter la forme grave du diabète et ses complications.

Glycémie normale et hyperglycémie

 un glucomètre à la main

Si les symptômes d’hyperglycémie (sursaturation) et d’hypoglycémie (sous-saturation) deviennent plus fréquents et plus intenses, ils constituent un signal d’alarme indiquant que quelque chose ne va pas dans le métabolisme des glucides dans l’organisme. Nous pouvons vérifier notre taux de glycémie à l’aide d’un lecteur de glycémie ou de tests de laboratoire spéciaux.

Quand peut-on parler d’hyperglycémie, et quand le taux de sucre dans le sang est-il normal ?

Pour les adultes, la glycémie normale à jeun est de 70-99 mg/dl (c’est la glycémie normale à jeun).

Lorsque la glycémie à jeun se situe entre 100 et 125 mg/dl, cela signifie que nous avons une glycémie à jeun anormale (IFG) et un pré-diabète.

Lorsque le taux de glycémie à jeun (en deux mesures) est supérieur à 126 mg/dl, cela signifie qu’il y a un diabète.

Quant à la glycémie après un repas (deux heures après), un résultat inférieur à 140 mg/dl est considéré comme normal.

Lorsque le taux de glycémie deux heures après un repas se situe entre 140 et 199 mg/dl, cela indique un pré-diabète.

Lorsque la glycémie mesurée deux heures après un repas est supérieure à 200 mg/dl, cela indique un diabète.

Les normes de glycémie indiquées s’appliquent aux adultes. Il convient de mentionner que pour les personnes âgées, les normes ont un aspect un peu différent, elles sont un peu plus larges. Par exemple, la norme de glycémie à jeun pour les personnes âgées est de 80 à 140 mg/dl, et de moins de 180 mg/dl après un repas.

Les symptômes les plus courants de l’hyperglycémie

Les symptômes de l’hyperglycémie apparaissent lorsqu’il y a un manque d’insuline dans l’organisme, ou lorsque les cellules ne répondent pas à l’action de l’insuline et que, par conséquent, la glycémie ne peut être réduite.

Les symptômes d’une glycémie anormalement élevée peuvent se manifester peu de temps après la prise d’un repas riche en glucides facilement digestibles, ou bien ils peuvent survenir (Plus longtemps votre corps est incapable de réduire le sucre, plus les symptômes seront graves et dangereux).

Symptômes de l’hyperglycémie :

  • Je me sens fatigué,
  • faiblesse,
  • se sentir plus mal,
  • des problèmes de concentration,
  • la somnolence,
  • maux de tête et vertiges,
  • soif accrue,
  • un appétit excessif,
  • la bouche sèche,
  • des mictions fréquentes,
  • des troubles de la vue,
  • nausées et vomissements,
  • problèmes de peau (infections cutanées souvent récurrentes, sécheresse excessive de la peau, démangeaisons de la peau)
  • des infections fréquentes des voies urinaires et génitales,
  • des difficultés de cicatrisation.

Causes de l’hyperglycémie

 le médecin tient un beignet avec du glaçage dans une main et un centimètre dans l'autre

Une glycémie trop élevée est la conséquence de troubles de la gestion de l’insuline (carence en insuline ou action insuffisante de l’insuline sur les tissus et les cellules). La cause la plus fréquente de l’hyperglycémie est un régime alimentaire inadapté, mais le phénomène peut également avoir d’autres causes.

Les principales causes de l’hyperglycémie :

  • Le diabète detype 1 – une maladie auto-immune dans laquelle les cellules immunitaires attaquent les cellules pancréatiques responsables de la production d’insuline. Les déficits en insuline dans le diabète de type 1 contribuent directement à l’élévation de la glycémie. Sauter une dose d’insuline, ou trop peu d’insuline, sont des facteurs qui peuvent provoquer une hyperglycémie grave dans le diabète de type 1. Cela peut entraîner des complications potentiellement mortelles (acidocétose, coma cétonique). L’accumulation de glucose dans le sang peut également provoquer des neuropathies et des lésions des vaisseaux sanguins, ainsi que la perte de la vue.
  • Lediabète de type 2 – une maladie de civilisation causée par l’obésité, une mauvaise alimentation, un mode de vie malsain. Les facteurs suivants peuvent contribuer à la survenue d’une hyperglycémie dans le diabète de type 2 : l’arrêt du traitement, le choix inapproprié des médicaments, le saut de doses d’insuline, l’ignorance des recommandations du régime diabétique, la prise d’une quantité trop faible de préparations antidiabétiques.
  • Leserreurs diététiques – manger trop de repas, trop de produits riches en sucres simples dans lemanger trop de repas, trop de produits riches en sucres simples dans le menu, trop de farine et de produits gras dans le menu, un menu basé sur des aliments hautement transformés.

Les autres facteurs susceptibles de provoquer une hyperglycémie sont les suivants :

  • le stress,
  • le manque d’activité physique, le mode de vie sédentaire,
  • l’abus d’alcool,
  • certaines maladies, les états inflammatoires du corps, les infections, les douleurs sévères,
  • les troubles hormonaux,
  • les troubles du métabolisme,
  • la grossesse.

Hyperglycémie – quels tests effectuer ?

Il existe un certain nombre de tests destinés aux personnes qui remarquent des symptômes caractéristiques de l’hyperglycémie et qui souhaitent vérifier si elles présentent une résistance à l’insuline, un diabète ou un pré-diabète.

Tests pour diagnostiquer le diabète et le pré-diabète

  • test de glycémie à jeun,
  • le taux d’insuline à jeun,
  • test de tolérance au glucose par voie orale (à jeun et deux heures après avoir bu une solution de glucose),
  • la glycémie,
  • l’hémoglobine glyquée,
  • méthode de clampage métabolique,
  • Indice HOMA-IR,
  • profil lipidique.

Comment réduire le taux de sucre élevé ? Comment prévenir le diabète ?

Régime riche en sucre

 une assiette de nourriture saine

Tant dans le cas de problèmes précoces d’hyperglycémie que dans celui de la prévention du diabète, le plus important est de ramener le poids corporel à un niveau normal et de modifier les habitudes de vie.Le plus important, tant pour les problèmes précoces d’hyperglycémie que pour la prévention du diabète, est de ramener le poids corporel à un niveau normal et de modifier les habitudes alimentaires en éliminant les aliments qui contribuent aux fluctuations rapides de la glycémie (aliments à indice glycémique élevé).

Produits déconseillés aux personnes souffrant d’hyperglycémie :

  • des sucreries,
  • les produits à base de farine blanche (par exemple, le pain blanc et les petits pains blancs, les pâtes blanches, les confiseries),
  • le riz blanc et les gruaux fins (par exemple, la semoule),
  • des fruits très mûrs et très doux,
  • sucre, miel, confiture,
  • les boissons colorées sucrées et les jus de fruits avec du sucre ajouté,
  • les yaourts sucrés et les desserts lactés,
  • Chips, pommes de terre au four,
  • chips, bâtonnets et autres snacks salés,
  • les céréales sucrées pour le petit-déjeuner,
  • des corn flakes,
  • les viandes grasses et les charcuteries,
  • saucisses de mauvaise qualité, conserves,
  • le fast-food,
  • les plats préparés.

Produits recommandés pour les personnes souffrant d’hyperglycémie :

  • les légumes (en grande quantité),
  • des fruits moins sucrés et moins mûrs (avec modération),
  • du pain complet,
  • des pâtes complètes,
  • du riz brun,
  • graines et semences (par exemple, graines de citrouille, graines de tournesol, graines de sésame, graines de lin),
  • des flocons d’avoine naturels,
  • son,
  • yaourts sans sucre ajouté, kéfir, babeurre,
  • fromages,
  • œufs,
  • viande maigre,
  • des charcuteries maigres et de bonne qualité.

Activité physique et taux de sucre élevé

Il est très important pour les problèmes de sucre élevé d’arrêter un mode de vie sédentaire. Une faible activité physique est un facteur qui influence de manière significative le développement du diabète, et vice versa – l’activité physique systématique diminue le risque de développer un diabète et réduit la résistance à l’insuline.

Pendant l’exercice (même modéré), les cellules de notre corps ont une demande plus importante de glucose, qui est leur matière énergétique. Par conséquent, ils consomment le glucose de manière plus intensive, et le niveau de sucre circulant dans le sang est donc réduit.

Ce qui est important, si nous essayons de réduire le niveau de sucre dans le sang, c’est qu’il faut aussi veiller à une bonne relaxation, éviter le stress et l’épuisement, et avoir une bonne nuit de sommeil. Ces facteurs apparemment insignifiants ont un impact majeur sur l’équilibre glucidique de l’organisme. Une bonne condition psychophysique est l’alliée d’une glycémie plus stable et plus basse.

Remèdes naturels contre l’hyperglycémie

L’objectif du traitement du diabète est de stabiliser le taux de sucre dans le sang et de contrer l’hyperglycémie. Des extraits végétaux spéciaux ayant pour effet d’améliorer le métabolisme insuline-glucose dans l’organisme peuvent être d’un grand soutien dans le processus de réduction du sucre. Les compléments alimentaires multicomposants à base de ces extraits fonctionnent également très bien.

Les meilleurs ingrédients naturels qui aident à réguler la glycémie sont les suivants

  • le mûrier blanc,
  • gingembre,
  • berbérine,
  • Garcinia cambogia,
  • pissenlit,
  • cannelle,
  • fenugrec,
  • le vinaigre de cidre de pomme.

Découvrez Redusugar – une préparation innovante contenant 9 des substances naturelles les plus efficaces pour réduire le taux de glycémie.

redusugar

COMMANDER REDUSUGAR MAINTENANT

Sources :

  • https://www.cdc.gov/diabetes/basics/low-blood-sugar-treatment.html
  • https://www.cdc.gov/diabetes/basics/low-blood-sugar.html
  • https://www.healthline.com/health/type-2-diabetes/hyperglycemia

Category: santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article by: admin